Compagnie Sebastien Azzopardi

LE PARISIEN : Le barbier de Séville



Un « Barbier »… de qualité ! Privilégiant l'intrigue, soulignant les impertinences et les bouffonneries de la pièce, Sébastien Azzopardi a tiré « Le barbier de Séville » sur la farce moliéresque. Et il a eu raison puisque, sans trahir Beaumarchais, il a gagné un jeune public peu acquis au théâtre mais toujours sensible au comique de situation. C'est un plaisir d'entendre, chaque soir, la salle crouler sous les rires de ces adolescents tout étonnés de constater qu'un auteur inscrit à leur programme scolaire pouvait être drôle et exprimer, dans une langue subtile et élégante, des idées de liberté et de fronde. Si l'on ajoute que les personnages sont bien typés et les comédiens bien dirigés, il est clair que l'on passe en leur compagnie une soirée des plus réjouissantes. André Lafargue. 16/03/05

Lu 1649 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.