Compagnie Sebastien Azzopardi

PARISCOPE : Le Tour du monde en 80 jours



PARISCOPE : Le Tour du monde en 80 jours
Prenez le train, le métro, la voiture ou vos pieds et courez-y. Que vous ayez 77 ans (et plus) ou 7 ans (mais pas moins), vous avez de grande chance de vous régaler! Chacun y trouve sa part de rire et de plaisir. Sébastien Azzopardi, avec la complicité de Sacha Danino, s'est beaucoup amusé en adaptant le roman de Monsieur Jules Verne. Dans un ton très humoristique, il a égrené des petites digressions savoureuses qui relèvent la narration sans jamais en gâter la saveur. Dans une économie de moyen qui développe l’inventivité, Azzopardi a réalisé une mise en scène épatante, où tout n’est que trouvailles, avec gags hilarants ad hoc, comme dirait le capitaine. Sur scène, ce qu’on pourrait appeler une boîte de Pandore se transforme en club, en wagon de train, en bateau, en souk, en bureau de vice-consul, en jungle. C’est le nerf du dispositif scénique qui permet de faire un voyage délirant dans cette course après le temps. Puisqu’il est aujourd’hui très difficile d’avoir de grosses distributions, Azzopardi a réduit le nombre de ses comédiens à cinq et chacun endosse plusieurs personnages. N’étant pas avares de talent et ne se gênant pas pour être créatifs, Yan Mercoeur, Gilles-Vincent Kapps, Alexandre Guilbaud, Romain Canard et Elisa Sergent se déchaînent pour notre plus grande joie.
Marie-Céline Nivière 07/06/06

Lu 5207 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.