Compagnie Sebastien Azzopardi

PARISCOPE : Les Caprices de Marianne



PARISCOPE : Les Caprices de Marianne
Pariscope
LES CAPRICES DE MARIANNE
(classique)
Dans ce caprice italien de Musset, les chants d’amour se transforment en chants de mort.
Et en deux actes, la vie de trois jeunes gens bascule. Dans le labyrinthe de l’amour, Coelio aime la belle Marianne, déjà mariée au vieux Claudio. Le jeune homme, déjà éconduit, se confie à Octave. Censé jouer les entremetteurs, ce dernier ne restera pas insensible à la belle. L’auteur y scrute avant tout la naissance du sentiment à l’état pur. Pour lui, pas d’amour sans manigances, jalousies et tourmentes. On éprouve autant la fidélité que l’amitié. La mise en scène de Sébastien Azzopardi épouse avec élégance l’écriture de Musset pour nous conduire au cœur de l’onirisme théâtral. Tout autour de la scène, des toiles noires ont été dressées. Elles délimitent un arc de cercle où prendra place le drame. Mais pas toute l’action. Les lumières de Mamet Maaratié viennent délicatement jouer de la transparence des tissus pour nous offrir d’autres perspectives. Le metteur en scène a également choisi de composer un travail de commedia dell’arte et de musique acoustique en direct, pour rendre plus prégnante la présence du carnaval durant toute la durée de la pièce. C’est finement réalisé et diablement envoûtant. L’adjectif sied également à Elisa Sergent qui campe une Marianne plus tourmentée que capricieuse. Entre froideur et transports amoureux, elle n’en est que plus séduisante. Dans son jeu, Christophe de Mareuil mêle adroitement la comédie au drame. Il est un Octave bohème et libertin, rayonnant d’une belle précision. Figure d’un destin cruel et absurde, Grégoire Bourbier est un Coelio impeccable. Il ne faudrait pas oublier de citer Frédéric Imberty, richard Delestre et Cindy Rodrigues qui contribuent à nous faire applaudir bien fort cette nouvelle création de la compagnie Sébastien Azzopardi.
Dimitri Denorme - 4 février 2009

Lu 2965 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.