Compagnie Sebastien Azzopardi

TELEMATIN France 2 : Mission Florimont



voir le reportage de Jean-Philippe Viaud sur MISSION FLORIMONT,
dans Télématin - Emission présentée par William Leymergie - France 2 : lundi 20 juillet 2009 à 8h30 + mercredi 22 juillet 2009 à 7h10.

Critique de Jean-Philippe Viaud et interview des acteurs Sébastien Castro et Guillaume Bouchède :

En effet, ça décale à fond au Tristan Bernard, avec cette insensée comédie pseudo chevaleresque imaginée par deux jeunes auteurs aussi fous que talentueux, Sébastien Azzopardi et Sacha Danino. Trois ans après le succès total de leur première pièce toujours à l’affiche, ça s’appelait « Le Tour du monde en 80 jours », ils récidivent ici avec « Mission Florimont » qu’interprètent cinq délirants comédiens parmi lesquels Sébastien Castro et Guillaume Bouchède. (Extraits)
Sébastien Castro : « Mission Florimont » ça se passe en 1534. Le roi de France François 1er veut envoyer un espion, enfin agent secret, pour sceller un accord secret avec le Grand Sultan de l’Empire Ottoman. Et tous ses meilleurs agents ayant échoués, il envoie un nul… (Extraits)
Guillaume Bouchède : Au départ, le spectacle est à priori historique avec une histoire qui a vraiment existée et le fait est que tout ça est propos à beaucoup de rigolade et de supercheries. Il y a beaucoup de blagues, de calembours. (Extraits)
Guillaume Bouchède : Globalement, ce sont des personnages qui sont caricaturaux et poussés à l’extrême. Et en fait, autour des deux héros, c’est-à-dire Florimont et Margot, les autres personnages s’agitent beaucoup dans des codes de jeu un peu surréalistes. Il faut quand même dire ce qu’il est !
Sébastien Castro : C’est vrai.
(Extraits)
Pendant les 1h40 que de cette jubilatoire « Mission Florimont », on flirte à tout moment avec la vraie crise de rire. La mise en aventure est remarquable, tout comme les répliques et chansons de ces cinq nouveaux Monthy Python du 21e siècle ! (Extraits)
C’est toujours drôle parce qu’ils ont un vrai esprit décalé, qu’il y a sans cesse des anachronismes, des surprises. On est en permanence surpris et déstabilisé. (Extraits)
Guillaume Bouchède : C’est une espèce de mélange, effectivement de comique de café-théâtre et de commedia dell arte, de moments historiques. Pour voir « Mission Florimont », il faut avoir une âme…
Sébastien Castro : Oh, j’ai envie de dire d’enfant.

Guillaume Bouchède : Et d’adulte.
Sébastien Castro : Aussi.
Guillaume Bouchède : En fait, ça plaît à tout le monde… ça c’est racoleur ! (Extraits)
Mais qu’est-ce que c’est drôle et qu’ils sont drôles ces cinq irrésistibles fêlés, totalement survoltés. Ils savent comme personne nous communiquer leur force comique et ils maîtrisent et dosent leur jeu sans en avoir l’air. Cette « Mission Florimont », c’est vraiment de l’excellent théâtre de troupe. C’est moderne, superbement absurde, minutieusement déjanté et puis rempli de clins d’œil à faire rire les druides à convoi de pompes funèbres… si, si. Bon spectacle !


Lu 5012 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.