Menu

DISCORDANCE : Mission Florimont


DISCORDANCE : Mission Florimont
Après le succès de son Tour du Monde en 80 jours, embarquez pour la nouvelle pièce de Sébastien Azzopardi et suivez les folles péripéties de Florimont de la Courneuve, le pire chevalier de l’histoire de France. Une aventure qui vous entrainera au fil de gags et situations hilarantes jusqu’en Turquie.

DISCORDANCE : Mission Florimont
En 1534, le roi François 1er se trouve dans une posture plutôt délicate. Charles Quint devenant de plus en plus puissant, sa seule chance de salut est une alliance avec le turc Suliman le Magnifique. Malheureusement, il n’y a plus qu’un seul agent disponible pour cette mission de haute-voltige; et c’est le pire de tous, Florimont de la Courneuve.

On suivra avec plaisir les tribulations de cet anti-héros à travers les steppes et prisons slovènes, une auberge parisienne, la forêt de Montparnasse… L’apprenti chevalier devra éviter pièges en tous genre, embuches plus burlesques les unes que les autres et ennemis terribles pour parvenir à délivrer le message jusqu’à la lointaine Constantinople.

Avec Sacha Danino et Sébastien Azzopardi, le voyage est souvent le fil conducteur de la pièce, et l’humour est là pour apporter un rythme plus qu’entraînant. Les bons mots fusent et rebondissent sans cesse ; à peine commencée, la pièce vous prend de plein fouet pour ne vous laisser redescendre qu’1h30 plus tard. Du calembour au jeu de mot, en passant par l’absurde, l’anachronisme, des situations plus stupéfiantes les unes que les autres, tout est présent pour séduire le spectateur. Et le résultat est clair, on a rarement autant entendu rire dans un théâtre!

La pièce est par ailleurs très bien mise en scène. On appréciera particulièrement la scène du procès et la joute verbale entre le Grand Vizir et Florimont. Les chansons, gentilles parodies des comédies musicales, permettent au spectateur de se divertir sans pour autant altérer l’ambiance créée, notamment grâce aux paroles et aux chorégraphies parfaitement exécutées. Mission Florimont peut aussi compter sur une distribution rondement menée. La complicité et les improvisations ont bonne part dans la pièce. Et si les comédiens ne sont que cinq, il y a au total une multitude de rôles joués. Nous pensons notamment à Erwan Creignou, jouant une armée à lui tout seul! Le tout est mis en valeur par des costumes et des accessoires travaillés (chevaliers en collants, agents espagnols traquant Florimont en longs imperméables gris, pape portant Rolex et Ray Ban).

On passe donc un excellent moment. Cette pièce sans prétention remplit avec brio le but de toute comédie : faire rire. Et ce du début à la fin, sans longueurs ni lourdeurs. Donc, sans hésitation, Mission Florimont réussie!

En savoir +

Mission Florimont, de Sacha Danino et Sébastien Azzopardi

Mise en scène : Sébastien Azzopardi, assisté de Romain Canard

Théâtre le Temple

18, rue du Faubourg du Temple

75011 PARIS – Métro République


Du mardi au samedi 20h

Samedi 17h00

Location 08 92 35 00 15

Site web : http://www.theatreletemple.com/

Avec : AurélieKonate, Sébastien Azzopardi, Guillaume Bouchede, Erwan Creignou, Olivier Soliveres

Martin Jeanjean - Lundi 22 mars 2010



Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.

Spectacles | Artistes | Créateurs | Prix, Récompenses | Presse | Tournées | Compagnie | Partenaires | Livre d'Or | DVD