Compagnie Sebastien Azzopardi
Presse
Après « La Dame blanche », Danino et Azzopardi remettent le couvert du théâtre de genre avec ce thriller à l’intrigue bien ficelée. Un touche de « Seven », de « Nom de la rose », de grande histoire avec les cathares et une bonne dose d’humour, comme toujours… Un spectacle grand guignol, drôle et hautement réjouissant. Une pièce de boucher qu’ils servent saignante à souhait et qu’on dégustera avec ses ados. Effets spéciaux, parfois magiques, sanguinolents souvent. Attention aux éclats, de rire et de sang...
Une pièce à ne pas louper ! Vous allez avoir peur, vous allez être surpris, vous allez être stressés. Et vous allez également rire parce que les auteurs ont eu l’intelligence de rajouter une touche d’humour, histoire de nous détendre un petit peu ! Âmes sensibles s’abstenir ou pas, si vous voulez frissonner... Un véritable thriller sur la scène du théâtre Tristan Bernard... C'est la destination idéale pour les amateurs de films d'épouvante et de thriller.
TT On aime beaucoup.
La scène du théâtre s’ouvre au fantastique grâce à un suspense retors qui tient le public en haleine. Cinq minutes à peine sont passées que déjà une hache s’abat. On est entre Le Nom de la rose et Kaamelott, entre le tempo d’une série parodique et l’angoisse d’un film d’horreur historique. On vous conseille, et à vos grands ados surtout, d’aller voir ce thriller théâtral.
C’est très réussi ! C'est un spectacle qui prend aux tripes dans tous les sens du terme. Avoir peur au théâtre est peu commun. Sébastien Azzopardi remet au goût du jour le théâtre sanglant en mélangeant les effets spéciaux, l'angoisse, le sang et la peur psychologique... En plus, il y a beaucoup d’effets de magies. Thriller sur les planches. Pour Halloween, dès maintenant, pour les vacances, c’est top, je vous conseille vraiment de réserver. Foncez quoi !
C’est véritablement mon coup de coeur, ça se joue actuellement au théâtre des Mathurins, à Paris. Si vous voulez vous prendre pour Sherlock Holmes ou Agatha Christie... Je vous le conseille. C'est au théâtre des Mathurins qu'il faut aller découvrir cette comédie policière interactive ! Il faut se préparer à énormément rire, à réfléchir et à poser des tas de questions. La première pièce dont le public est le héros !
BANDE-ANNONCE de Chapitre XIII Actuellement au théâtre du Tristan Bernard Il se passe des choses étranges dans ce monastère… Ce soir-là, Franz Müller était dans sa chambre, il écrivait son nouveau roman. Au même moment, dans les bois, un moine se faisait assassiner. Un meurtre qui ressemble trait pour trait à la scène que...
Sébastien Azzopardi fait revivre au théâtre Tristan-Bernard des scènes réalistes dignes du cinéma. Rien n'est épargné aux spectateurs. Du théâtre gore qui emmène au cœur du Moyen-Âge. Soyez sans crainte, ce thriller grand guignolesque fait bien plus rire que souffrir. Les comédiens s’en donnent à coeur joie et le public aussi !
Avec “Chapitre 13” le frisson est garanti. Meurtre, torture et malédiction ! Une histoire à effrayer les plus courageux. La pièce remet au goût du jour le théâtre sanglant, façon grand guignol. Elle mélange l’angoisse et le sang, la peur psychologique et les effets spéciaux. Le nouveau spectacle de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, au théâtre Tristan Bernard...
SEBASTIEN AZZOPARDI, CELUI QUI ESSAIE... ET À QUI TOUT REUSSIT Après plusieurs comédies couronnées de succès sur la scène parisienne, le metteur en scène présente "Piège pour Cendrillon" au Théatre Actuel, un thriller psychologique déroutant. À seulement 42 ans, Sébastien Azzopardi peut se déjà se vanter d'une très belle...
"Coup de ciseaux" incisifs et drôles. Cette comédie policière interactive a depuis belle lurette passé la barre des 2 000 représentations aux Mathurins. Spectacle aux airs de Cluedo qui fait fuser vannes et rebondissements. Spectacle incontournable à voir à Paris cet été...
Dans une mise en scène innovante et parfois magique, Arthur Jugnot nous fait (re)vivre les joies de la paternité. Un petit être de quelques kilos chamboule plus votre vie qu'un ouragan ! Arthur Jugnot embarque le spectateur. Il crée un lien fort avec son public. Tous les hommes s'identifient aisément à lui. Sébastien Azzopardi nous régale encore une fois avec cette mise en scène surprenante et ingénieuse. Alors courez voir cette pièce vous passerez un très bon moment. Fou rire assuré ! Très belle soirée.
Comment faire rire autant ? La réponse est dans Moi Papa ? Arthur JUGNOT y est excellent. Pour ce qui est de la marque de fabrique des AZZOPARDI : on est encore servi ! Quelle bonne idée d’amener du mapping. Il n’y a pas d’école pour apprendre à être papa. Pas de formation… C’est un voyage au bout de l’extrême... la plus belle des aventures…La paternité, c’est du délire !
“Moi, papa” au théâtre du Splendid. Arthur Jugnot est Papa ! Son spectacle est le tout premier seul en scène du comédien. Arthur Jugnot est plongé dans l’expérience de la paternité. « Moi, Papa » défriche avec beaucoup d’humour et de sensibilité cette arrivée de bébé qui bouleverse l’équilibre de la vie en couple. Pour une aventure, c’est une aventure !
A great play is playing at Le Théâtre de Renaissance, in Paris. The visual effects are superb as are the sets for the scenery. The spirit of La Dame Blanche enchants us. The scary characters also were circulating in the theatre. Young and not so young – all enjoyed this play. Even those who do not understand French will like this play.
Halloween Special : Avez-vous peur de la Dame Blanche ? Fans du Rocky Horror Picture Show, ce spectacle est fait pour vous ! Partez à la rencontre de la dame blanche, et découvrez la pièce ébouriffante de Sebastien Azzopardi et Sacha Danino !
ON A ADORÉ... Vivez l’expérience d’une soirée pas comme les autres au théâtre. Un univers très fantastique, atmosphère inquiétante, les tableaux s’enchaînent à un rythme effréné. « La Dame Blanche » est une comédie fantastique interactive où l’on prend autant de plaisir à rire qu’à se faire peur ! Laissez vous hanter ! Génial ! A la fois drôle et effrayant.
Une comédie endiablée ! Un ovni théâtral. Rires garantis, Oh my god, pièce inclassable. Du boulevard trash et même un peu gore. Sexe, mensonges et satanisme, humour sans limites. La pièce avait eu beaucoup de succès à Broadway, elle se joue jusqu'à la fin de l'été, à Paris. Du sexe, du sang et même du satanisme, visuellement c'est très réussi et le public est conquis.
Avec cette pièce signée Robert Askins, Sébastien Azzopardi met en scène la grande comédie frénétique de l'été, rythmée par les gags et portée par cinq comédiens qui osent tout. Quelque part en Vendée, dans la paroisse d'un petit village... tout part en vrille : la violence, les insanités, le sexe, le satanisme... Généreux et culotté, ce spectacle mérite son succès populaire.
Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous avait pas prévenu. Oh my God ! C’est grivois, choquant, mais bon Dieu que c'est drôle ! Laurent Bignolas : « On va maintenant parler théâtre, cette semaine, avec Jean-Philippe Viaud qui nous invite à découvrir un spectacle vraiment hors du commun, je crois qu’on peut le dire, à la fois...
Diabolique et délirant ! Dans une paroisse, une mère sexy et très dévouée, tente de donner un sens à la vie à de jeunes désoeuvrés. La performance de Thomas Ronzeau qui se sert d'une marionnette possédée pour crier au monde ses émotions débordantes, est géniale ! Superbe mise en scène surnaturelle pour un mélange détonnant aux dérapages contrôlés hilarants !
On savoure ce... cocktail surprise. Adaptation d'une pièce américaine de Robert Askins. Entre thriller, comédie loufoque et folie douce. On rit de son audace grivoise. Et Brillante. La comédie vire parfois au noir et le décor prend des allures de calais des horreurs. Un frisson court dans le public... La comédie déjantée qui va décoiffer votre été.
Une histoire bien sage qui part en toupie diabolique ! Volontairement iconoclaste. Les culs-bénis sont déculottés, les bigotes décomplexées, et le curé décontenancé. Trash ! Un choquant assumé. Performance de Thomas Ronzeau incomparable. Un spectacle aux dérapages incontrôlés, aux secrets dévoilés, et aux héros désinhibés. Le démon à coté est un enfant de choeur !
Azzopardi et Danino se lâchent. Le duo adapte Oh My God !. Cette comédie, aux scènes explicites, surprend avec ses dialogues moqueurs, ses parodies d'aumônerie ultra-efficaces, son audace et ses acteurs. Mention spéciale à Thomas Ronzeau qui offre une prestation impeccable. Les amateurs d'ovni scénique apprécieront. Une pièce innovante et déjantée...
Accrochez vos ceintures et laissez vous embarquer dans ce « Oh my God » complètement et délicieusement délirant. C’est souvent très cash, voire osé, mais tellement drôle. Tous les acteurs sont parfaits. « Oh my God » qui a déjà ses adeptes hilares d’un bout à l’autre de la pièce, va certainement devenir très rapidement culte. Un succès amplement mérité.
Déjanté et épatant ! Performance d’acteurs exceptionnelle, humour acéré. Oh my God! est taillé pour faire salle comble cet été. Joyeux pétage de plomb avec du grand guignol, de la passion dévorante, des quiproquos en série. C’est surtout beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît. On se laisse happer sans résistance.
Jouée à Broadway, cette pièce d'Askins a remporté un franc-succès outre-Atlantique. Azzopardi et Danino l'ont joliment adaptée. Tout est jubilatoire dans ce spectacle. Sans oublier la qualité de la mise en scène et l'ingéniosité du décor. On ressort de là avec son compte d'émotions et de rires. Une réussite.
SEBASTIEN AZZOPARDI "Mes pièces s'adressent à tous les publics". LA DAME BLANCHE au Théâtre de la Renaissance. Vous reprenez le rôle joué par Arthur Jugnot dans La Dame Blanche , que vous avez coécrite et mise en scène. Pourquoi ne pas l'avoir créé ? Sébastien Azzopardi : Cela n'aurait pas été possible. À la création du...
Tremblez devant la Dame blanche **** Vous connaissez cette femme, tout de blanc vêtue, qui hante les bords de route, la nuit, et terrorise les automobilistes ? Elle est de retour. Le public se régale. Il sursaute et rit de bon coeur. Mise en scène ébouriffante et effets spéciaux millimétrés.
Un tour de force théâtral entre magie noire et humour absurde. "La Dame Blanche" va vous surprendre. Les comédiens sont partout et tout le temps, prêts à faire peur. Avec ses trois nominations aux Molières 2016, c'est un "très beau spectacle", "magnifique". Le public s'amuse beaucoup à se faire peur. Une expérience unique en son genre.
T Voilà revenu le temps du « boulevard du Crime », de ces spectacles sanglants qui causaient l’effroi au début du XIXe siècle, en plein romantisme naissant… Souvenez-vous des Enfants du paradis. Sauf que les héros de cette Dame blanche-là nous ressemblent, nous amusent et nous terrifient à la fois. Effets spéciaux spectaculaires…
1 2 3 4 5 » ... 10