Compagnie Sebastien Azzopardi

LE TEMPLE

Une comédie de : Sacha Danino et Sébastien Azzopardi



LE TEMPLE
La comédie "Mission Florimont" a été reprise du 22 janvier au 15 mai 2010, au Théâtre LE TEMPLE.

18, rue du Faubourg du Temple 75011 Paris

Mise en scène : Sébastien Azzopardi
Avec : Aurélie Konaté, Sébastien Azzopardi ou Rodolphe Sand, Guillaume Bouchède ou Sébastien Azzopardi, Erwan Creignou et Olivier Soliveres

Extraits de Presse :
Carton plein ! Humour et décalage. «Mission Florimont », c’est « Monsieur Schmitt » dans la quatrième dimension contre OSS 117 chez les Monthy Python. On y va, oui ! pour les douze gags à la seconde et l’impeccable brochette de comédiens. ELLE

Courez-y, mission possible ! Une version farfelue de l’Histoire de France. Cinq comédiens talentueux se partagent trente rôles. Une mise en scène originale et très cocasse. Après son triomphe estival, cette pièce truffée d’heureux anachronismes est prolongée, et ce n’est que justice ! FIGARO MAGAZINE

Situations burlesques, gags en pagaille, chansons et combats d’épée, écrits par Azzopardi et Danino. Truffée de péripétie truculentes et de gags burlesques, la pièce rencontre un tel succès qu’elle est prolongée ! LE PARISIEN

On mise sur eux, 50 personnalités s’imposent en cette rentrée et le Figaroscope lance les paris. Leur avenir sera lumineux. Sébastien Azzopardi, est acteur, auteur et metteur en scène, on lui doit Le Tour du monde en 80 jours, Mission Florimont et Les Caprices de Marianne. FIGAROSCOPE

Un spectacle burlesque, farfelu, délirant, intitulé Mission Florimont. Record des éclats de rire à la minute largement battu. Les auteurs Azzopardi et Danino produisent les anachronismes loufoques à une cadence stakhanoviste. A mi-chemin entre Hellzapoppin et Monty Python. Cinq comédiens chantent, dansent et changent de voix avec virtuosité ! LIRE

Les rires déferlent en cascades au théâtre Tristan Bernard toujours plein ! Une hilarante vision de l’histoire de France… Azzopardi/Danino font mouche! Rythme endiablé, scènes loufoques, performance d'acteurs, une création originale et bien menée, tout droit de nos bandes dessinées à la Marcel Gotlib …Plus qu’une fontaine de jouvence, une cure de savoir rire ! … REG'ARTS

"Une chevauchée délirante. On n'avait pas ri ainsi depuis longtemps. Tout est bon du début à la fin dans ce petit bijou drolatique en diable, complètement fou. Un spectacle de cape et d'épée loufoque fortement arrosée d'anachronismes. C'est réussi. On est conquis par les jeux de mots, les références à l'actualité, au cinéma, à la chanson, les parodies de comédies musicales… Bref, précipitez-vous !" FIGAROSCOPE

"Mais où vont-ils chercher tout ça ? Après avoir dynamité « Le tour du monde en 80 jours », le tandem Danino-Azzopardi s'attaque à l'histoire de France. Une histoire de fous. C'est OSS 117 chez les Monty Python. Une comédie débridée menée à un train d'enfer, avec chansons et gags toutes les deux secondes, servie par une distribution ébouriffante." LE POINT

"Une pièce de cape et d’épée avec humour, anachronismes, combats et amour… Des interprètes hors pair : Sébastien Castro, d’un talent rare, Julie Victor, admirable, pour les 50 autres personnages, c’est le délire, Guillaume Bouchède, Erwan Creignou et Olivier Solivéres se dédoublent, voire se détriplent, avec une grande virtuosité. La pièce de Azzopardi et Danino a du rythme et fourmille de trouvailles. C’est hilarant !" PARISCOPE

"Une pièce à l’humour décapant qui rappelle le Splendid ou le Café de la Gare de la grande époque. C’est la pièce la plus délirante, sauvage, qu’il nous est donné de voir. Cinq comédiens à la bonne humeur contagieuse. Le virus fait des ravages dans la salle. Anachronismes hilarants, chansons loufoques, situations burlesques. À vos mouchoirs !" FIGARO

Nouvelle pièce déjantée des auteurs du Tour du monde en 80 jours. On en retrouve la verve, l’inventivité et l’humour décapant. Un spectacle réjouissant, une relecture bien délirante de l’histoire de France. Dans le renouveau de la comédie, Mission Florimont pourrait connaître le succès que le précédent opus. Azzopardi et Danino, un tandem à suivre… au galop ! PALACE COSTES

"Délires en rafales, une pièce jouissive ! Les auteurs s’en sont donné à cœur joie, comme les cinq comédiens épatants. Le tout va à cent à l’heure, porté par les éclats de rires incessants du public. Une épopée complètement déjantée … L’ensemble est aussi inénarrable qu’immanquable. Une soirée jubilatoire !!! " VISIOSCENE

"Une création digne des Monty Python qui mélange histoire de France et délires de notre vie contemporaine. Cinq comédiens interprétent une myriade de personnages. Cela va à tambour battant en 1h40 ! Il n’y a pas de répit, juste pour reprendre son souffle entre deux éclats de rire. La mission de Florimont est bien entendu une réussite ! Petits et grands, allez-y au galop !" MEGACOMIK

"Une mission semée d’embûches trépidantes. Cette super production avec 150 rôles, des décors et des costumes somptueux, est interprétée par une pléiade de cascadeurs, de comédiens ! Mission Florimont est une œuvre d’une parfaite rigueur « historique » dans la veine des Monty Python. Un parfait divertissement. Longue vie à cette chevauchée burlesque." WEBTHEA

"Danino et Azzopardi ont concocté une comédie "chevaleresque" qui décoiffe. Une aventure poursuite abracadabrante et désopilante. Le registre parodique hérité des Monthy Python, des répliques irrésistibles qui fusent à vitesse supersonique, une mise en scène déchaînée et un solide quintet de comédiens fous furieux. Ce "road-théâtre" truffé de clins d'œil s'avère une réussite." FROGGY'S DELIGHT

"Il faut absolument y aller pour rire à gorge déployée ! Une épopée complètement déjantée. Absurde, burlesque et anachronismes se télescopent devant un public hilare. Cinq comédiens chevronnés. Danino et Azzopardi, auteurs de cette comédie loufoque, sont dotés d’une imagination sans bornes, c'est un régal. On peut y aller en famille, les plus jeunes ne comprendront pas tout mais riront autant que leurs aînés. Promis !" TOP ANNONCES

LE TEMPLE
THEATRE LE TEMPLE : Le lieu est fondé par Philip Astley en 1792 et est alors consacré au cirque. Ce n'est qu'en 1922, presque un siècle après que le cirque ait brûlé accidentellement lors d'une représentation, qu'ouvre le café-concert 'Le Temple'. Aujourd' hui le Temple est un haut lieu du rire - de nombreux humoristes ont foulé sa scène, mais c'est également un cinéma dont la salle unique de 365 places projette des oeuvres d'art-et-essai et des courts métrages. L'espace allie en outre le confort, la visibilité et une décoration simple aux murs ornés de portraits d'illustres vedettes du music-hall.

Lu 1787 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.