Compagnie Sebastien Azzopardi

SOIR 3 : Chapitre XIII



"Chapitre XIII" : une pièce de théâtre gore qui emmène au cœur du Moyen-Âge
Sébastien Azzopardi met en scène une pièce sanglante, qui ravit les spectateurs amateurs de gore.

La période de l'inquisition au Moyen-Âge a été le théâtre d'horreur, avec des assassinats, des exécutions et aussi le recours à la torture. Une période que le metteur en scène Sébastien Azzopardi fait revivre dans sa pièce Chapitre XIII, au théâtre Tristan-Bernard (Paris), avec des scènes réalistes dignes du cinéma, mais que l'on a moins l'habitude de voir au théâtre. Du sang, des effets spéciaux, rien n'est épargné aux spectateurs.

Vidéo : SOIR 3 du 12/10/2018
SOIR 3 : Chapitre XIII

Nous sommes au XIIIè Siècle, en pleine Inquisition, en ces moments troubles, on brûle et on coupe les têtes à tout-va. 800 ans plus tard, au même endroit, un jeune écrivain écrit un polar médiéval. Son imagination est débordante, il n’hésite pas à détailler les scènes les plus cruelles. Ainsi démarre le premier acte de Chapitre XIII. Mais alors que Franz tente d’achever son roman, ce qu’il écrit arrive au fur et à mesure dans sa propre vie. Du gore, on en a l’habitude au cinéma, beaucoup moins au théâtre.
SOIR 3 : Chapitre XIII

Visite des coulisses avec le maître des lieux.

Sébastien Azzopardi :
« Bienvenus dans la petite boutique des horreurs du Tristan Bernard, Chapitre XIII, où les acteurs jouent avec leurs tripes… c’est très important ! Ensuite, nous avons, ici, quelques accessoires un peu particuliers. Comme un collier pour simuler un égorgement, il faut en demander beaucoup aux acteurs c’est très très important… Si vous êtes à table, bon appétit ! Et si on suit par là, on rentre sur scène… »

Vous aimez le sang ? Chapitre XIII vous en sert toutes les dix minutes.
SOIR 3 : Chapitre XIII

Marica Soyer (comédienne) :
« Les tortures, il y a beaucoup de sang, et donc, il y a des choses qu’on n’a jamais vécu, donc on s’inspire énormément de tous les films qu’on a pu voir : Le nom de la rose, Seven, tous le grands thrillers… »

Spectateur :
« C’est la première fois que je vois du théâtre comme çà, un minimum gore… un petit peu, violent, mais tout en restant très dans la comédie ! »

Spectatrice :
« Beaucoup de cris pour ma part! Impressionnant, vraiment génial ! »

Avis donc aux amateurs… Soyez sans crainte, ce thriller grand guignolesque fait bien plus rire que souffrir.
Les comédiens s’en donnent à coeur joie et visiblement le public aussi !

France 3 / France Télévisions - Soir 3 du 12/10/2018

Lu 85 fois

Nouveau commentaire :

P.S : le webmaster s'autorise à ne pas publier un article s'il ne correspond pas à la Chartre du site.